•  L'été de retour.



    L’été de retour
    *******
    Posé sur des coussins de tendresse en partage,
    Florilège d’instants plus doux que du velours,
    L’été est de retour avec ses fleurs d’Amour
    Pour d’autres souvenirs et leurs albums d’images.

    La vie peut déverser ses multiples orages,
    Pour éviter l’horreur, nous ferons des détours.
    Peu importe le temps, pas besoin de “toujours”
    Notre route saura se mettre en décalage.

    L’Amour a dégagé l’horizon de ses nues,
    Il nous faut préserver ces forces inconnues
    Pour nous faire oublier notre ancienne terreur.

    Toi et Moi avons su entremêler nos rêves.
    Sur nous sont déposées les ailes du bonheur
    Bâtissant notre Eden sans relâche ni trêves.

    elvane**21.07.2006**

  • Coeurs purs



    Coeurs purs.

    ****

    Le ciel est trop beau
    Sous les ailes des Oiseaux.
    L'été se fait chaud

    Coeurs purs de diamant
    Au dessus de l'océan
    Envol des Amants.

    L'azur est si bleu
    Dans nos regards amoureux
    Bonheur d'être deux.

    Roses faneront,
    Nos souvenirs survivront
    Nous nous quitterons.

    L'hiver reviendra
    Avec ses nuages bas
    Ma vie s'en ira.

    elvane **19.07.2006**

  • Laisse mois essayer

     

    Laisse moi essayer

     

    Je voudrais être là, petite souris grise,

    Toujours prête à bondir à la moindre occasion.

    Savoir trouver pour toi toutes les solutions.

    T'éviter les soucis qui ne sont que bêtises.

     

    Je voudrais t'enlever n'importe quelle emprise

    Qui pourrait te gâcher tes tendres illusions.

    Savoir te transmettre un parfum de passion

    Pour une eau de bonheur à la senteur qui grise.

     

    Si je n'arrive pas à détendre ta vie,

    Dis moi à quoi je sers ? A quoi bon cette envie

    D'être tout près de toi, si ce n'est partager.

     

    Parenthèse à jamais ou bien réelle histoire

    Laisse moi essayer, puisque je veux y croire,

    De transformer ta vie et surtout l'alléger.

    ****

     

          elvane**07.06.2006**

     

  •  Plumes d'anges

     

    Plumes d’Anges



    Pourquoi toujours vouloir une blanche auréole
    Sur une tête blonde aux joues un peu trop pales
    Et immenses yeux verts plus purs que de l’opale.
    Moi, j’ai vu tournoyer une autre farandole.


    Une plume est tombée juste devant mes pieds,
    Une autre en a suivi et même une vraie pluie
    Elles virevoltaient, Elles m'ont éblouie.
    Mauves, vertes ou bleues, elles étaient des milliers.

    Les plumes sont tombées, déversées par des anges .
    Candide nuée nacrée caressant mon visage,
    Légère, colorée ,ouatée comme un nuage,
    Elle formait sur mon front une nouvelle frange.

    Je suis si rassurée de savoir que mon Ange
    N’a pas que la blancheur d’une légère brume
    Comme seul univers. J’ai vu tomber des plumes
    Qui avaient la douceur de son regard étrange.

     

    elvane**05.07.2006**