Le soir

BLOTTIS


le soir

 

Lorsque j’entends le son  envoûtant de ta voix

Me murmurer l’amour, je sais qu’être blottie

Dans tes bras peut suffire à me rendre à la vie

Avec ce sentiment d’être un peu fous parfois.

 

Lorsque la nuit descend, serrée tout contre toi

Je n’ai plus peur de rien, j’oublie ma nostalgie

Au miroir de tes yeux l’amour m’a envahie

Mes fantômes anciens n’imposent plus leurs lois.

 

Lorsque je te retrouve, un bonheur m’ensorcelle.

Je me sens protégée à l’abri de tes ailes

Le temps n’a plus d’emprise. Il n’est fait que d’espoirs.

 

Lorsque la lune blonde et la nuit se déclinent

Leurs sublimes lueurs et lumières divines

Illuminent l’Amour que nous tissons le soir.

 

 

Elvane**11.O9.2007** 

Les commentaires sont fermés.